Accueil » Les avantages d’une consommation alimentaire en circuit court

Les avantages d’une consommation alimentaire en circuit court

Une consommation alimentaire en circuit court ? Découvrez les avantages d’une telle consommation.

Le circuit court désigne un mode de consommation des produits agricoles qui s’exerce soit par la vente directe du producteur au consommateur, soit par la vente indirecte. À condition qu’il n’y ait qu’un seul intermédiaire entre l’exploitant et le consommateur. Tour d’horizon dans cet article sur les avantages du circuit court parmi les modes de consommation.

Circuit court consommation alimentaire

A lire également : Adopter un mode de vie durable

Déjà, c’est quoi le circuit court ?

Généralement utilisé pour les produits agricoles, le circuit court renvoie à un mode de distribution des denrées caractérisé par un nombre limité d’intermédiaires entre le producteur et le consommateur. Surtout avec la crise de Covid-19 qui impose des restrictions dans les relations sociales, ce mode a le vent en poupe.

On peut ainsi parler de circuits courts alimentaires (lorsque les aliments sont achetés directement auprès du producteur ou en passant par un seul intermédiaire) en encore de circuit court alimentaire de proximité (si la distance entre le lieu de production et le lieu de commercialisation ou de consommation est inférieure à 150 km).

Dans la pratique, le circuit court procède notamment : de la distribution sur les points de vente collectifs créés par des agriculteurs réunis, la vente directe chez le producteur (les vignerons par exemple), les ventes de paniers composés de produits locaux. Le circuit court peut aussi se faire par commande directe sur Internet via des sites spécialisés comme LeCircuitCourt.fr.

Quels sont donc les avantages de la consommation alimentaire en circuit court ?

La consommation en circuit court présente de nombreux avantages. Ils sont d’ordre économique, social, écologique et sanitaire. Globalement, on peut évoquer :

La traçabilité et l’assurance de la qualité des produits

La traçabilité des produits est le premier avantage qui se lit au travers de la définition même du circuit court. Dans la définition officielle, le circuit court correspond à une vente présentant un intermédiaire tout au plus. Dès lors, le consommateur a la possibilité d’avoir davantage de visibilité sur la provenance du produit qu’il consomme. Il sait exactement chez qui il a acheté ses légumes, et dans quelles conditions ils sont cultivés.

Aussi, étant donné qu’en circuit court les produits passent moins de temps pour parvenir au point de vente, les agriculteurs les laissent pousser jusqu’à maturité ce qui fait qu’ils gardent leur saveur et leurs apports nutritionnels. Le consommateur a donc l’avantage en circuit court d’acheter des produits frais.

Le meilleur traitement des producteurs

La consommation en circuit court procure aussi un avantage considérable aux producteurs au niveau de leurs rémunérations. Elle est à l’opposé de la distribution classique qui fait intervenir plusieurs intermédiaires. Les commissions de ces intermédiaires étant réduites (dans le cas de la vente indirecte) voire supprimées, le producteur a la latitude de fixer lui-même le prix de vente des produits et d’optimiser ainsi ses marges. Ses prix ne sont pas négociés avec ou par la grande distribution.

Ce gain financier se ressent également du côté des consommateurs, car ils ont l’occasion de payer leurs courses à leur juste valeur.

Vu sous un autre angle, l’avantage du circuit court pour les producteurs est de leur offrir des solutions coopératives. Pour ceux qui ont peur de se lancer en solo sur le marché, des points de vente collectifs se sont développés pour leur permettre de vendre leurs produits sans avoir besoin d’investir dans des locaux ou d’être présents pour vendre leurs articles.

La réduction de l’impact environnemental de l’activité

La consommation en circuit court présente également un avantage considérable en matière de réduction de l’impact environnemental. En effet, dans la distribution alimentaire classique, il existe une importante activité de transport de marchandises. Cette activité énergivore est quasi-nulle dans le circuit court étant donné que la vente se réalise sur le lieu de l’exploitation lui-même.

Par la même occasion, le circuit court favorise moins de gaspillage. Les produits sont calibrés avec précision et on évite des pertes inutiles.

Aussi, le circuit court favorise une agriculture à taille humaine (agriculture extensive notamment) respectueuse de l’environnement, des produits locaux et des saisons.

Le renforcement des liens entre producteurs et consommateurs

La consommation en circuit court présente entre autres l’avantage de créer un rapport direct entre producteurs et consommateurs. Ces derniers ont la possibilité sur le marché de rencontrer le producteur et d’échanger avec lui.

D’un point de vue social, ce lien créé permet aux deux parties (consommateur et producteur) de comprendre leurs attentes et leurs contraintes.

Les profits pour l’économie locale

Le circuit court est un mode de distribution qui a pour principal avantage de profiter largement à l’économie locale. En circuit court, le producteur n’est pas soumis aux fluctuations et crises du marché et peut vendre ses denrées aux prix justes. En plus donc de pouvoir profiter d’une rémunération intéressante, il peut créer plus de valeur ajoutée en transformant ses matières premières.

En conclusion

Le circuit court en tant que démarche de distribution des produits recèle des avantages pour bon nombre d’acteurs de la chaîne : les consommateurs, les producteurs, l’économie locale…