Accueil » Consommation durable : comment mieux consommer de la viande ?

Consommation durable : comment mieux consommer de la viande ?

Pas besoin d’être végétarien pour consommer écologiquement. La consommation durable de la viande est aussi possible.

Lorsqu’on parle d’écologie et de développement durable, il est souvent difficile de savoir comment situer la consommation de la viande.

La production de la viande est l’un des domaines dont l’impact environnemental est le plus négatif. Des conclusions de la FAO de 2015 estimaient que près de 80 % de la déforestation mondiale était le fait de l’agriculture. Les terres cultivables sont nécessaires, notamment parce que ce sont sur elles que poussent les plantes dont a besoin le bétail. De plus, la production de viande demande énormément d’eau. Tout cela arrive parce que la consommation de la viande s’est énormément accrue ces dernières années.

Alors, de quelle manière mieux consommer de la viande ?

Comment mieux consommer de la viande

A lire également : Adopter un mode de vie durable

Pour mieux consommer de la viande, consommez-en moins

En France, un record a été battu sur la consommation de la viande en 2014. La consommation annuelle cette année-là a atteint un record de 94 Kg par personne.

Les habitudes alimentaires sont encore très tournées vers la viande, ce qui est un danger. Non seulement pour l’environnement, vu que cela conduit à l’élevage intensif ; mais aussi pour la santé.

L’une des mesures pour assurer une consommation durable est dans la quantité. Limiter sa consommation de viande apporte des avantages certains à l’organisme. Cela permet de manger plus varié, et ainsi d’améliorer ses apports en nutriments.

Le Programme national nutrition santé estime qu’un adulte devrait consommer entre 100 et 150 g de viande par jour.
Il est aussi recommandé de consommer de la viande seulement 3 fois par semaine.

D’autre part, une diminution de la consommation de viande réduit l’impact environnemental de l’élevage. Si moins de personnes mangent de la viande, moins de bêtes seront abattus, et moins d’espaces utilisés pour l’élevage.

Pour mieux consommer de la viande, choisissez des labels responsables

Si vous cherchez à réduire votre empreinte carbone pendant votre consommation de viande, il vous faut faire attention aux labels. En effet, les signes officiels des producteurs de viande servent à distinguer les modes de productions responsables des autres.

Privilégier les viandes élevées à proximité est un signe de consommation durable. En effet, cela implique que la viande n’a pas eue à voyager. Cela garantit sa qualité, sa fraicheur, ainsi que le peu de rejet de CO2 qu’aura pu occasionner son transport.

Le Label Rouge

C’est une signification qui est contrôlée par le ministère de l’Agriculture. Elle est le signe d’une qualité supérieure de la viande. Celle-ci est notamment jugée sur son mode de production. Ce label est associé aux viandes qui sont issues d’un élevage mettant en avant le bien-être animal. Les viandes Label Rouge vont au-delà des exigences officielles.

Le Label AB

La dénomination AB de ce label désigne l’Agriculture Biologique. C’est une signification qui implique que les produits sont issus d’un élevage propre et écologique. Ce dernier est respectueux des sols, de l’eau ou encore de l’air et de la biodiversité.
Ainsi, aucun pesticide, OGM ou engrais de synthèse n’a été utilisé pour l’élevage de ce bétail.

C’est un mode d’élevage qui essaie au maximum de rester en accord avec le cycle de vie naturel des animaux. Même en cas de maladie chez le bétail, ce sont d’abord des méthodes naturelles qui sont employées pour soigner ce dernier.

Une viande certifiée Label AB est ainsi plus saine et élevée dans un plus grand respect de l’environnement.

Volailles Certifiées

Cette certification est assez similaire au Label Rouge, sauf qu’elle est destinée à la volaille. C’est un signe qui garantit la haute qualité de la volaille. Cette dernière est au-dessus des produits standards. Par exemple, la durée de l’élevage fait partie des exigences inscrites dans le cahier de charge.

Appellation d’Origine Protégée

L’AOP est la version européenne des AOC, et est le symbole de la réputation des produits régionaux. Cela permet aux produits locaux d’être protégé, même au-delà de leurs frontières. C’est une protection du savoir-faire local, ainsi que de la méthode de production des artisans.

En conclusion

Pour consommer durablement, il nous faut consommer de façon plus responsable. Cela implique de tenir compte de tous les aspects d’une production alimentaire.

L’impact de la production de la viande sur notre environnement est extrêmement négatif. Si devenir végétarien peut paraitre à beaucoup être la solution pour une consommation plus écologique, ce n’est pas la seule.

Consommer de la viande n’est pas totalement incompatible avec un développement durable. Mais il faut faire attention à la manière dont la viande est élevée, et favoriser le naturel. En élevant les volailles et le bétail de manière plus saine, on produit une viande de meilleure qualité.

Les Labels et autres certifications sont une manière de savoir de quelle manière a été élevée la viande qu’on s’apprête à consommer.

En consommant mieux de la viande, nous pouvons chacun, à notre niveau, agir sur notre impact environnemental.