Accueil » Comment consommer BIO et local lorsqu’on a un petit budget ?

Comment consommer BIO et local lorsqu’on a un petit budget ?

Plusieurs personnes affirment que manger bio, ça coûte cher et donc hors portée des petites bourses. Cela n’est pas absolument vrai.

Généralement, les produits bio et locaux coûtent en moyenne 20 à 30 % plus cher. Leurs caractéristiques placent leur prix considérablement au-dessus des produits conventionnels. Toutefois, il existe plusieurs astuces qui peuvent permettre de consommer bio et local même lorsqu’on a un petit budget. Cet article vous en présente quelques-unes.

Consommer bio et local avec un petit budget

A lire également : Adopter un mode de vie durable

Cultivez vous-même vos produits bios

Pour consommer bio et local avec un petit budget, il est important de commencer à faire pousser vous-même une partie de vos végétaux par exemple. Les fruits et légumes comme les poivrons, les framboises, les tomates, les fraises, les mâches peuvent coûter cher.

Si vous disposez donc d’un jardin, vous pouvez cultiver en petite quantité ces fruits, légumes bio. Il suffit de bien étudier son emplacement (ensoleillement, exposition au vent, qualité de terre…). Pour ceux qui ne disposent pas de potager, un petit bout de terrasse peut permettre de cultiver quelques produits bio.

Réduisez votre consommation de viande

Diminuer votre consommation de viande peut vous permettre de manger bio et moins cher. Pour cela, il est recommandé d’adopter un régime alimentaire flexible. Deux à trois fois dans la semaine, en lieu et place des kilos de viandes achetés ci et là, optez pour les œufs ou des plats végétariens faits de légumes frais et légumineuses.

Ces dernières sont riches en protéines et coûtent bien moins cher. Vous aurez entre 3 et 5 euros le kilo de pois cassés, pois chiches ou lentilles. Or, en fonction de la qualité, il faut compter entre 5 et 30 euros le kilo de viande.

Vous pouvez aussi remplacer le poisson avec le mélange céréales et légumes.

Faites vos plats bios à la maison

Les plats bio préparés, les salades pré-emballées, bref les produits bio et locaux transformés sont coûtent plus cher que les produits bruts. Rentrez-vous-même à la cuisine, apprêtez un plat de salade à donner à vos enfants. Faites également vos propres conserves au moment où les fruits et légumes sont moins chers.

Cela permet d’avoir une maîtrise totale des ingrédients (quantité de sel, sucre, viande, absence d’additifs ou allergènes…) et surtout des prix. Les coûts de fabrication et de packaging peuvent faire acheter par exemple 5 falafels à 4 euros la boîte or en les faisant vous-même avec des pois chiches bios vous pouvez obtenir 3 fois plus pour moins cher. Consultez les ouvrages et blogs culinaires dédiés au bio.

Optez souvent pour le vrac

Favoriser le vrac vous permet aussi de consommer bio et local lorsqu’on a un petit budget. C’est moins cher au kilo et c’est le meilleur environnement où vous pouvez acheter juste la quantité dont vous avez besoin et avec moins d’emballages. A l’intérieur des magasins bios, vous trouverez des rayons vrac qui proposent des céréales, des légumineuses et fruits secs de tout genre.

Vous pouvez par exemple payer 3,5 euros pour 500g d’arachides. Certes, il faudra les décortiquer, mais le poids des coques et tellement léger qu’au final le beurre de cacahuètes fait maison qui peut en sortir coûte presque 2 fois moins cher que celui en acheté en pot.

Achetez plus de produits locaux

Privilégiez le bio local et de saison. Nombreux sont ces produits bio qui viennent de loin ou sont cultivés hors saison. Aller au marché local acheter vos produits bio est bien plus économique, notamment pour les légumes, les fruits et les bouquets d’herbes aromatiques. En saison, vous avez l’occasion de manger les fruits et légumes cultivés naturellement, faire des conserves. Vous avez également la possibilité de savoir d’où les produits proviennent. Les marchands n’hésitent pas à faire des prix, surtout en fin de journée.

Achetez en circuit-court

Si vous souhaitez consommer bio et local à petit prix, il est nécessaire de privilégier les achats en circuit court. Les produits bio en circuit court reviennent moins chers car il n’y a pas ou très peu d’intermédiaires entre le producteur et le consommateur.

Vous avez par exemple la vente à la ferme, la coopérative-magasins avec libre choix, la distribution de paniers bio à composition imposée… Et de surcroît, il s’agit généralement du local.

Guettez les réductions et autres indicateurs bon-marché

Dans les rayons de certains magasins, les indications comme « La bio je peux » ou le bio « à moins d’un euro » vous aident à repérer les produits les moins chers.

A défaut d’être sur place, vous pouvez aussi profiter des applications comme Biocoupons qui propose de vous rembourser une partie du prix d’une vingtaine de produits bio par mois, uniquement achetés en magasins bio.

Achetez rationnellement

Sur le web, vous avez la possibilité de vous renseigner sur les prix avant de vous rendre en magasin et d’ajuster vos listes. Comparez au préalable les prix des différents magasins.

Faites également attention au gaspillage. Achetez la bonne quantité dont vous avez besoin, congelez les restes sous forme de petits plats express pour plus tard.

En conclusion

Ces astuces et bien d’autres, sont une bonne bouffée d’air pour la tête. Votre consommation du bio et local se fera malgré votre petit budget !